A la naissance d’un bébé , les nouveaux parents sont remplis d’une infinité d’angoisses et de peurs, dont l’angoisse de ne pas savoir comment soigner correctement son hygiène.

Voici tout ce qu’il vous faut pour l’ hygiène de bébé mais aussi de maman !

Hygiène du bébé : tout ce que vous devez savoir

L’un des sujets les plus délicats pour les parents est le nettoyage du nouveau-né. Le bain et le changement de couches à l’hygiène du cordon ombilical et des croûtes de lait. Autant d’épreuves qui peuvent être affrontées avec sérénité.

Hygiène du bébé : par où commencer ?

La première chose à faire est de s’équiper de produits nettoyants doux. Il doivent être conçus spécialement pour la peau délicate et fine des bébés.

Puis de prêter attention à certaines zones, comme les aisselles, les plis du cou, ceux derrière les oreilles ou dans les jambes, car c’est parfois là que se cache la saleté.

Pour l’enlever, il suffit de l’essuyer avec un coton imbibé d’huile végétale, puis de le sécher. La même méthode peut être utilisée pour nettoyer les yeux, mais en les essuyant du coin interne vers l’extérieur, avec deux cotons séparés.

Un changement de couche parfait

L’une des étapes les plus délicates est le changement de couche, car elle est fréquente.

Aujourd’hui, les couches sont très absorbantes, mais il est toujours important de garder la zone génitale propre. L’idéal est d’utiliser de l’eau courante tiède puis de sécher immédiatement le bébé. Attention, car l’humidité favorise la prolifération des germes.

Lors du séchage, il faut prêter attention aux plis du scrotum chez les garçons, où des résidus fécaux peuvent subsister. À ce stade, il n’est donc pas nécessaire d’abaisser le prépuce, sauf indication médicale.

Pour les filles, en revanche, il faut essuyer de l’avant vers les fesses pour éviter de transporter les matières fécales vers les organes génitaux.

En ce qui concerne la crème à utiliser évaluer en fonction du type de peau du bébé, mais surtout de la situation. Même si le plus préférable est de rester à l’eau pure.

Le mieux est de changer la couche plus fréquemment. De cette façon, vous pouvez éviter d’utiliser de la crème et laisser la peau mieux respirer.

Le bain

Dans notre imagination, le bain est le moment tellement attendu par les parents. Cependant,  les 2 ou 3 premiers mois de la vie d’un bébé, il n’est pas strictement nécessaire de lui donner un bain. En effet, il transpire différemment des adultes et ne bouge pas beaucoup pendant la journée. En outre, il vit dans un environnement propre.

Il faut donc s’éloigner de la perspective d’une hygiène débridée, qui peut être contre-productive. En même temps, il n’y a aucune contre-indication à lui donner un bain : un moment qui, en effet, peut devenir un rituel. C’est une pratique qui peut être très agréable pour le bébé, car elle lui rappelle l’environnement utérin. La seule astuce consiste à adoucir l’eau, par exemple avec de l’amidon de riz, car l’eau du robinet est souvent très dure et calcaire et pourrait irriter la peau délicate du bébé.

Nettoyage du cordon ombilical

Encore une fois, il n’est pas nécessaire d’être obsédé par le nettoyage du cordon ombilical. Le cordon est sec et durci, momifié, au bout d’un moment il va tomber tout seul. Il est possible qu’un peu de sécrétion se forme à la base : il faut la laisser et la recouvrir d’une gaze absorbante, propre et sèche, à changer de temps en temps avec des mains propres.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également donner un bain au nouveau-né lorsque le cordon ombilical est encore attaché. L’important est de bien sécher la zone autour du cordon ombilical, de la tamponner et de remettre une gaze sèche.

Exceptionnellement, il peut être nécessaire de désinfecter la zone : par exemple, si les sécrétions sentent mauvais, ou si l’écoulement est important. 

Hygiène des croûtes de lait

Chez les nouveau-nés, la formation d’une croûte de lait sur la peau de la tête est fréquente. Il s’agit d’une croûte, qui empêche la peau de transpirer correctement, donc si elle est épaisse, on a tendance à l’enlever. Pour ce faire, nous recommandons d’adoucir la zone de la croûte de lait en l’imbibant avec une huile pour bébés, de préférence végétale. Ensuite, donnez lui un bain en lavant bien le cuir chevelu et en faisant tremper la tête pour que l’huile soit absorbée et rende la croûte encore plus douce. À ce stade, avec un peigne fin, retirez les croûtes de lait lentement. 

Panier